A la découverte du Phare de Montferrand et du seuil de Naurouze

Le deuxième samedi des Pionniers proposé pour l’année 2022 le samedi 5 novembre dernier, a permis à 16 adhérents de l’Association, de découvrir le phare aéronautique de Montferrand situé dans le petit village du lauragais à 40 km de Toulouse. Accueillis par Régis Quinta Président de l’association Histoire et Patrimoine de Montferrand, nous avons eu le plaisir de poursuivre notre journée par une visite au mythique seuil de Naurouze, point de partage des eaux du Canal du Midi sous un soleil radieux.

Le Phare de Montferrand

Admirablement bien conservé, ce phare fut pour André Brismontier, adhérent à l’association La Mémoire de Bordeaux Contrôle (LMBC) l’occasion de nous présenter avec brio l’histoire fabuleuse de ces témoins d’une époque légendaire, outils d’assistance à la navigation de nuit. Franck Viala, adhérent de l’AEP, avait préparé plusieurs films pour illustrer cette présentation qui nous ont permis de découvrir d’autres phares construits dans la région Occitanie. 

Pierre Roussel, Président de l’Association LMBC a ponctué cette conférence par des informations générales relatives aux activités qu’ils poursuivent depuis 2011 pour préserver le patrimoine de la Navigation Aérienne et plus précisément des phares aéronautiques. Leur champ de recherche tout d’abord national, a été élargi à l’Europe et aux Etats Unis. Grâce à de nombreux témoignages et documents recueillis depuis, ils proposent une exposition itinérante depuis 2016 sur ces assistants pour les pilotes et ont publié un livret en 2018 (à retrouver ici).

Le moment fut venu de parcourir les quelques centaines de mètres pour parvenir au pied du Phare situé sur le point de plus haut du village et d’admirer le superbe panorama teinté aux couleurs d’un automne lumineux. Le temps ensuite de se rendre au restaurant le Pas de Naurouze pour déguster le fameux cassoulet régional.

Phare de Montferrand

Le seuil de Naurouze et le partage des eaux

Le Seuil de Naurouze, parfois appelé aussi seuil du Lauragais, seuil géographique de 194 mètres d’altitude, étant tout près, nous avons terminé notre journée par la visite des lieux grâce à Régis Quinta. Il nous a guidé vers les canaux mythiques du partage des eaux entre l’Atlantique et la Méditerranée et vers l’obélisque érigé à la mémoire du créateur Pierre Paul Riquet.

Une balade en Lauragais, riche en histoire d’un passé où quelques hommes de génie ont tissé les premières ébauches du monde d’aujourd’hui .